Change Onlus

Centre Nutritionnel et Covid 19

Depuis un peu plus de cinq ans, Change Onlus fournit un service de prévention, d'information et de traitement de la malnutrition aux enfants du district d'Itasy. Malheureusement, Madagascar a toujours été parmi les derniers pays au monde en termes de pauvreté, maladies et malnutrition.

 

attesa visita madica nel villaggio visita pediatrica nei villaggi missione nutrizione ai villaggi

 

Le Covid 19 a aggravé cette situation, en plaçant toujours le pays parmi les derniers et surtout parmi ceux à «risque alarmant» pour les indicateurs de risque de famine ; on ne parle donc plus de malnutrition mais de famine ! Selon les nouvelles de ces dernières semaines, des dizaines d'enfants meurent de faim chaque jour dans le sud de Madagascar. La région dans laquelle travaille Change Onlus est certainement dans une situation beaucoup moins grave; ceci également grâce à son travail constant de dépistage des enfants (en particulier de moins de cinq ans), à son apport continu de compléments alimentaires (farine de « plumpinut » et moringa) régulièrement distribués et à ses contrôles médico-pédiatriques dans les différents villages.

 


Change Onlus suit et surveille 15 villages qui incluent 89 hameaux ; ces localités sont visités en rotation par nos six agents nutritionnels, qui les rejoignent en voiture ou en moto, et parfois à pied si la saison des pluies empêche l’utilisation des moyens de transport. Depuis le début de la pandémie, avec le « lockdown », notre activité a forcément dû ralentir. Nous avons réduit le nombre de villages visités et, par conséquent, le nombre d'enfants suivis a  diminué.
L’évolution positive notée depuis le mois d’octobre est que l'activité a repris à sa vitesse de croisière avec l’augmentation des déplacements de notre personnel. Suites aux premiers monitorages effectués, le nombre des enfants malnutris (nouveaux cas et ceux déjà suivis), n'a pas augmenté, grâce à la distribution périodique de compléments alimentaires que nous avons garantis malgré le « lockdown »

 

bambini del villaggio


Voici ci-dessous un exemple du rapport que les agents nutritionnels nous envoient chaque semaine et chaque mois, afin que nous puissions surveiller leur travail et l’état de santé des enfants.
«2-DEPISTAGE »:
Nous avons pu faire le dépistage dans 48 hameaux sous l’autorité de 13 chefs de village (« fokontany »), et peser et mesurer 755 enfants.

                                                        
Nous avons encore beaucoup de travail car nous devrons affronter les prochains mois d'été, avec l'arrivée de la sécheresse et avec moins de possibilités pour une alimentation variée.

 

retour aux nouvelles