Change Onlus

Arrives a Ampefy et immediatement au travail....

Après les premiers jours de quarantaine obligatoire et un petit tour à Antananarivo, nos volontaires sont arrivés à Ampefy. Les voici dans la photo, de gauche à droite : Antonella Solari (infirmière), Rosita Rotella (bologiste nutritionnelle), Amber Santececca (obstétricienne) et  Matteo Chiesa (agronome)…

Infermiera volontaria e volontari SCU

… et immédiatement ils se sont mis au travail !

 

Celle qui a vécu une expérience particulièrement forte, pendent les premiers jours, était certainement Amber qui a suivi l’accouchement de deux femmes. Je rapporte fidèlement ses propos, pour que rien ne soit perdu... ce sont les premières émotions d'Amber!

« MON PREMIER ACCOUCHEMENT A MADAGASCAR »


C'est le soir. Je rentre à l'hôpital avec ma lampe frontale et, ensuite, j'entre dans la chambre et, avec tout la passion que j'ai pour mon travail, j'essaye de transmettre mon empathie à la femme pendent son travail. Je touche son ventre avec mes mains. Un lien se crée tout de suite ; pendant la contraction, je lui masse le dos et elle ne veut pas que ça s'arrête. La famille regarde avec étonnement et elle explique que cela lui procure beaucoup de soulagement


Ici à Madagascar, la douleur de l'accouchement est vécue de manière solitaire ; elle ne se manifeste pas à l'extérieur et les femmes ont une force extraordinaire. Les parents ont apporté de l'eau chaude que j'ai utilisée comme si c'était un précieux nectar. La femme ne voulait à ses côtés aucun membre de sa famille pendant l'accouchement, ce qui est inhabituel, me dit-on. Pendant le moment cruciale d'expulsion du bébé, je la regardais et le tout me semblait une mer agitée avec toute sa puissance. La petite fille est née à 22h30 et tout s’est bien passé


J'ai adoré le soin qui est apporté ici à l'allaitement avec une attention toute particulière. Je pense que ceci est lié non seulement au besoin matériel d'allaiter mais aussi à un lien viscéral qui dure pendant de nombreuses années entre la mère et le bébé. La mer est redevenue calme et les yeux de la femme sont très doux. Elle nous regarde et nous dit :

 

« Mettre un enfant au monde est très douloureux »

nascita al  Centro Medico Chirurgico Saint Paul, Andasibe, Ampefy

 

Et le soir après la magie s’est répétée avec la naissance d’un autre enfant.....

un'altra nascita al  Centro Medico Chirurgico Saint Paul, Andasibe, Ampefy




Il y aura d’autres histoires très courtes à raconter, beaucoup, et ce sera le canal de communication ouvert entre eux et nous... Merci les gars!

 

retour à Home

Cookie